Les biens européens des membres de l’organisation criminelle Izmaylovskaya

 Qui a volé la Russie?

 

Dans ce film sont présentées les vidéos de biens immobiliers haut de gamme qui se trouvent en France et sont décrits les schémas de blanchiment d’argent qui ont été volé à la Russie par des anciens mafieux qui ont pris pas que l’industrie nationale mais aussi des entreprises dans plusieurs pays de l’Union Européenne. 

 

Les noms d’Iskander Makhmudov et d’Andreï Bokarev sont indissociablement liés à la mafia d’Izmaïlovo. Des enquêtes ont été menées sur les membres de ces groupes criminels dans un certain nombre de pays d’Europe. Iskander Makhmudov lui-même est accusé de blanchiment d’argent en Espagne. Les capitaux d’Iskander Makhmudov, d’Andreï Bokarev et d’autres propriétaires  d’UGMK sont liés au crime organisé et aux chefs de clans, comme le montre l’étude des schémas de transfert et de répartition d’argent sale dans le monde entier. C’est à travers ces schémas qu’a été consolidée la société minière UGMK. Aujourd’hui encore, on peut trouver trace de ces éléments criminels dans les structures qui contrôlent KouzbassRazRezUgol, ainsi que dans les nombreuses sociétés qui, aujourd’hui encore, fonctionnent en Europe et appartiennent à UGMK.

Voici comment cela a été.

En 2002 l’entreprise anglaise Rotex Industrial Ltd a acheté une partie d’action à UGMK. Cette entreprise appartient à deux fonds panaméens: Freeworld Development Foundation et National Consulting Foundation, eux-mêmes liés à une importante quantité d’opérations financières douteuses avec des directeurs fictifs : la fuite des actifs de la famille de l’ancien président ukrainien Ianoukovitch hors d’Ukraine, les détournements de fonds sous forme de remboursements de crédits d’impôts sur lesquels enquêtait Sergueï Magnitsky… Pour comprendre l’ampleur des détournements, il suffit de taper dans n’importe quel moteur de recherche les noms de leurs directeurs fictifs issus de la banque lettone Parex Bank : Stan Gorine, Erik Vanagels, Youri Vitman. C’est à travers ce système qu’en échange d’actions d’UGMK l’argent est renvoyé en Russie, et les entreprises de holding se consolident à base de cet argent.

Ensuite les actions appartenant à Rotexindustrial Ltd se retrouvent dans la société Alpin Group. C’est encore un groupe qui appartient au système de financement de la mafia d’Izmaïlovo. A travers ce système il y avait du financement de l’import de volaille congelée en Russie qui se réalisait avec une participation de «Soyouz Kontract». Or «SoyouzKontract» appartenait à Mikhaïl Tchiorny, Iskander Makhmudov, Oleg Deripaska ainsi qu’à un des chefs de la mafia d’Izmaïlovo, Sergueï Popov. Aujourd’hui Alpin group appartient directement à UGMK et il est la partie du schéma à travers duquel Iskander Makhmudov et l’entreprise prennent possession de dizaine d’usines d’industrie des métaux en Europe.

Les mêmes dirigeants de l’Alpin Group et de la société Umcor contrôlent l’usine métallurgique MontanwerkeBrixleggAktiengesellschaft en Autriche, plusieurs entreprises qui produisent du câble. Il y a aussi Gindre Group, un groupe de sociétés françaises qui appartient à Alpin Group. Gindre Group est une holding internationale, engagée dans la production de produits en cuivre. De plus, l’apparition de certaines entreprises de cet holding fait penser que cela est une forme vide à travers duquel du produits d’UGMK se livrent sous le couvert de matières premières pour éviter des taxes. Un des témoins-clés dans les enquêtes espagnoles et allemandes sur la mafia d’Izmaïlovo est a raconté en détail comment circulait l’argent sale à travers les sociétés de Makhmudov et Bokarev. Sous cette personne, il existe deux flux. Le premier flux, c’est l’argent obtenu de l’activité criminelle de la mafia d’Izmaïlovo, en particulier issu du racket, des casinos, de la prostitution, etc. Il y a aussi un second flux financier : Grâce au réseau des sociétés européennes d’UGMK et de KouzbassRazRezUgol, la bande de Tchiorny concentre en Europe les bénéfices liés à l’export des ressources naturelles russes afin de les répartir entre les chefs de bande.  Ainsi, le chef de la mafia d’Izmaïlovo Anton Malevski contrôlait avec Iskander Makhmudov la société de trading autrichienne KRUTrade, où était concentré le produit de la vente du combustible russe.

Les propriétaires d’UGMK ont acquis d’autres sociétés européennes comme par exemple l’usine aéronautique Aircraft Industries. L’histoire de l’acquisition de cette usine est tragique. Tout a commencé en juin 2008, lorsque UGMK achète un paquet de contrôle de cette société. En octobre 2008 Pavel Moussela l’un des copropriétaires de cette usine tombe pendant la chasse, perd ses facultés mentales et est déclaré irresponsable. En 2011, le frère de Pavel Moussela, Karel, prend en otage tout le conseil d’administration, y compris les représentants de UGMK, Vladimir Kolotouchkine et Oleg Melioukhov. Le preneur d’otage tue deux membres tchèques du conseil puis se donné la mort. Deux ans plus tard UGMK est déjà seul propriétaire de cette société. En 2013, il regroupe100% des actions d’Aircraft Industries.

L’empire financier d’Iskander Makhmudov, d’Andreï Bokarev et des autres propriétaires d’UGMK s’étend sur plus de 10 pays de l’Union Européenne, mais c’est en France qu’ils ont préféré s’installer. Ici, Iskander Makhmudov possède deux châteaux avec plusieurs hectares de terres : un sur la Côte d’Azur, l’autre à Soing, en Sologne, région connue pour la chasse. Andreï Bokarev a un appartement à Paris. Lui aussi à deux maisons près de Saint-Tropez, non loin de la propriété d’Iskander Makhmudov. Un peu plus au sud, sur la Côte d’Azur, à côté de Cannes, se trouvent les maisons de deux autres hauts dirigeants d’UGMK : Igor Koudriachine et Edouard Tchoukhlebov.

Juste quelques dizaines de kilomètres au sud — est déjà en Italie – où il y a un yacht appartient à Makhmudov dénommé Predator.

C’est ainsi que vivent les complices de la mafia d’Izmaïlovo. C’est ainsi qu’Iskander Makhmudov et Andreï Bokarev sont devenus propriétaires de dizaines de sociétés à travers l’Europe, et se sont emparés de géants russes du charbon, de la métallurgie, etc. Ils remplacent les Timchenko, Rottenberg, rachètent leurs actifs pour les détourner des sanctions. C’est ainsi que sont apparus des super-nouveaux russes. Issus des années 90, ils sont aujourd’hui les principaux entrepreneurs d’Etat de Russie.

 

 Plan de structures affiliées à UGMK et à ses propriétaires en Europe

karta-small

Ouvrir en pleine taille avec des liens сliquables

Légende :

  • Flèches violettes — direction directe
  • Flèches violettes en pointillés — la direction à travers des entreprises qui ne sont pas indiquées dans le schéma
  • Flèches noirs — biens immobiliers
  • Flèches rouges — direction directe personnelle Flèche verte — transfert d’actions ou d’argent
  • Flèche jaune en pointillés — cadres supérieurs
  • Les objets dans les cadres noirs — entreprises fermées
  • Les objets dans les cadres verts — biens immobiliers
  • Les objets blancs dans les cadres bleus — les sociétés extraterritoriales qui se trouvent en dehors de l’Europe
*Les schémas liés à l’entreprise *Transmashholding* ne sont pas présentés dans le plan
**De nombreuses entreprises situées à Chypre à travers lesquelles s’effectue la possession d’un certain nombre d’entreprises de UGMK, ne sont pas présentées dans le plan.
 
 

La propriété française des propriétaires de UGMK

Iskander Makhmudov

ECOSSAISE PROPERTY SCI

ECOSSAISE PROPERTY SCI (перевод денег)

ECOSSAISE PROPERTY SCI-2

LES PINS PROPERTY SCI

LES TESNIERES PROPERTY SCI-I

MENARS PROPERTY SCI

Andrey Bokarev 

IMMOBILIER ALBERT 1ER SCI

SCI SERENITY CAPITAL

SCI SERENITY CAPITAL (money transfert)

CASA LEA II PROPERTY SCI

BEL’OMBRE SCI

BEL’OMBRE SCI (transfert of 30 millions Euro)

Igor Kudryashkin

PRO ARTE

Eduard Chukhlebov

SIRENA

VERTINALE SERVICES

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Можно использовать следующие HTML-теги и атрибуты: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>